Tradupla.es agence de traduction espagnole

Bonjour, je m’appelle Pilar Pla. Je suis la CEO de tradupla.es et je vais vous raconter un petit peu mon histoire pour pouvoir mettre en relief le plus important pour l’entretien.

Contenu

Un peu d’histoire 1

Quels sont mes objectifs actuellement ? 3

Quelles solutions offre-je à mes clients en cas de problème ? 3

Les avantages et désavantages d’acheter mes services ? 3

Qu’est-ce qui différencie mon service de la concurrence ? 4

Quels sont mes clients idéaux et quel est le genre de client que je ne veux pas ? Quel est leur pouvoir d’achat ? Âge ? Sexe ? Quelle est leur catégorie socioprofessionnelle ? Quelle est leur position géographique ? Quels sont les problèmes et les préoccupations ? Comme pourrais-je les résoudre ? Quels sont les doutes que mon client potentiel pourrait avoir sur mes services ? 4

Un peu d’histoire

Je suis diplômée d’une Maîtrise en Traduction et Interprétariat à l’Université de Grenade obtenue en 2005. Cette même année, j’obtiens mon titre de Traductrice assermentée français /espagnol. En 2006, j’obtiens mon concours d’enseignement et je deviens professeur de français. Ce n’est qu’en 2014, que je reprends l’activité de la traduction. Je commence à travailler pour une agence de traduction française dont le chef de projet me fait confiance et je m’occupe des tâches de traduction ainsi que d’autres projets de communication similaires. C’est au sein de cette société que j’apprends toutes les procédures et démarches d’une agence de traduction de grande envergure. Je traduis de 2014 à 2016. Fin de 2016 je commence à travailler pour d’autres agences de traduction mais aussi pour des clients particuliers tels que Amazon. En janvier 2017, je crée ma propre société de traduction avec mon mari (Javier Suárez) en imitant le modèle de l’agence de traduction où j’ai commencé à traduire en 2014.

Tradupla.es, janvier 2017. Toute l’année 2017-2018 on ne fait que des traductions en plusieurs langues mais toujours pour des clients internationaux, pas de clients nationaux. C’est pourquoi je décide de faire du référencement SEO pour attirer les clients espagnols. Comme je suis très curieuse et ambitieuse, je me forme d’une façon autodidacte et j’arrive à obtenir position top 4 sur Google pour le mot clé « agencia de traducción » et position top 2 pour le mot clé « servicios de traducción ». J’ai tant aimé faire ce type de travaux de création de contenus, link building, optimisation web… que j’ouvre une nouvelle ligne, celle du marketing digital https://www.tradupla.es/fr/services-fr/communication-et-marketing-digital-international/

Je ne trouve pas trop de client pour ce type de services, mais je me rends compte qu’ici, en Espagne, il y a beaucoup d’agences de communication, de publicité, de marketing digital… MAIS aucune n’offre les mêmes services pour de différents pays et différentes langues. Donc, ça c’est ma force. En février 2019, une agence de publicité espagnole me contacte parce qu’ils ont un gros client allemand auquel ils leur vendent des contenus en espagnol pour le blog, mais le client allemand veut bien d’autres langues tel que le français, l’italien, l’anglais, le néerlandais, l’allemand… Mon Dieu ! Un client allemand achète les contenus allemands en Espagne… Pourquoi ? la réponse est claire : en Espagne les tarifs sont plus réduits. L’agence de publicité n’a que des rédacteurs espagnols, donc elle sous-traite mes services. Je commence à travailler pour ce gros client allemand à travers cette agence de publicité espagnole. On travaille de cette façon, avec google sheet et google doc

copywriting ejemplos tradupla

Ce gros client nous demande beaucoup de contenus et c’est une facturation très importante. 

Donc, je décide d’offrir, moi, la rédaction des contenus pour les clients étrangers avec des tarifs espagnols tellement réduits. Je veux un B2B et facturer moi telle quantité sans intermédiaires. J’ouvre cette nouvelle ligne

https://www.tradupla.es/fr/services-fr/copywriting-web-copywriter-redaction-contenu-redacteur-espagnol/

« Chez Tradupla, nous offrons ce genre de copywriting web dans toutes les langues. Le client nous envoie une note avec toutes les informations nécessaires pour la rédaction de leurs textes. Dans cette note, ils illustrent ce dont ils ont besoin et ce qu’ils ne veulent pas. Si le client n’est pas un professionnel, nous lui proposerons une série de questions afin d’obtenir les informations nécessaires. Nous sélectionnerons ensuite les éditeurs dans le langage requis par le client : allemande, arabe, catalan, français, galicien, hollandaise, hongrois, anglais, italien, japonais, norvégien, polonaise, portugais, roumain, russe, suédois, basque, espagnol… Nous effectuons des tests de rédaction afin de déterminer quel professionnel est le plus adapté aux besoins du client. Ces tests sont envoyés au client afin d’obtenir son approbation, après être passés par nos spécialistes. Nous travaillons avec Google Sheet et Google doc. Dans le Google Sheet, nous téléchargeons les liens du Google doc où les contenus sont partagés avec le client. »

Quels sont mes objectifs actuellement ?

Je veux vendre des rédactions des contenus et services de traduction à d’autres entreprise. 

Ce qui m’intéresse sont les clients qui ont des demandes par mois. C’est-à-dire, je ne veux pas un client qui traduit son site web et après il me dit au revoir (si, je le veux, mais je préfère une autre option plus intéressante). Je veux bien un client qui traduit son site, après il traduit son blog (8 articles par mois, par exemple), après il a besoin de la traduction assermentée de ses documents, il veut bien la rédaction de son blog, ses newsletters, etc. Je veux être un service centralisé de tout ce qui concerne la communication dans toutes les langues. On peut faire le doublage, locution, traduction audiovisuelle, traduction assermentée, copywriting, etc. Le client demande, et moi, je réponds. 

C’est ce qui me différencie de ma concurrence. Le client n’a pas besoin de chercher une agence de traduction pour ses traductions, une agence de publicité pour ses vidéos, une agence de marketing pour le référencement SEO, un copywriter pour l’écriture de ses documents, etc. Il a la clé en main, soit : Tradupla.

Quelles solutions offre-je à mes clients en cas de problème ?

Une réponse rapide. Si le client n’est pas content, je serai là pour résoudre le problème : relecture des documents, un deuxième traducteur pour une révision, etc.

Les avantages et désavantages d’acheter mes services ?

Avantages

  1. Prix
  2. Qualité
  3. Tout-en-un

Désavantages

  • C’est moi qui fais le tout, je n’ai pas d’équipe. Je gère, je fais le marketing, je contacte les traducteurs, je contacte les clients, je cherche de nouveaux marchés, je fais la comptabilité, je me forme, … En plus je suis professeur dans un lycée et j’ai deux enfants âgés de 6 et 8 ans. Vraiment, j’ai peu de temps. Je ne sais pas comment je suis arrivée à créer cette entreprise toute seule. Mon mari est le représentant légal de ma société par questions de compatibilité avec mon poste de professeur, mais il ne connaît pas les langues.

Qu’est-ce qui différencie mon service de la concurrence ?

  1. Concurrence étrangère
  • Relation prix/qualité
  1. Concurrence espagnole
  • Tradupla offre le tout : Copywriting, traduction assermentée, traduction spécialisée, référencement et traduction des sites web, traduction de blogs et seo, marketing digital, référencement seo, rédaction SEO, localisation web, publicité, transcréation, interprétation, PAO, mise en page, édition, révision, voix-off, transcription, sous-titrage, doublage, localisation des jeux vidéos, etc. 

Quels sont mes clients idéaux et quel est le genre de client que je ne veux pas ? Quel est leur pouvoir d’achat ? Âge ? Sexe ? Quelle est leur catégorie socioprofessionnelle ? Quelle est leur position géographique ? Quels sont les problèmes et les préoccupations ? Comme pourrais-je les résoudre ? Quels sont les doutes que mon client potentiel pourrait avoir sur mes services ? 

Mon client idéal c’est un B2B. Une société qui a besoin des services de traduction ou des services de communication. Une facturation par mois, une nécessité constante. Pouvoir d’achat élevé, directeur général, CEO, responsable de marketing, etc. Sociétés avec exportation, présence international, présence en Espagne (Carrefour, décathlon, etc.) Position géographique national et international. 

Les problèmes et préoccupations : le temps. Il n’a pas de temps de gérer tout ça et il veut bien une société pour déléguer…  Ce sont les questions qui résument les préoccupations de mes clients : Vous êtes fatigué de passer votre temps devant votre ordinateur à essayer d’être créatif sans résultats ? Êtes-vous sûr que vous choisissez les bons mots ? Savez-vous écrire des textes de newsletter qui ne finiront pas dans la corbeille ? Voulez-vous obtenir des prospects, des publicités, des likes et des partages sur vos réseaux sociaux ? Vos articles de blogs sont-ils monotones et manquent d’abonnés ? Voulez-vous séduire votre client potentiel tout en ayant un positionnement SEO et des ventes ? Avez-vous besoin d’un service de copywriting ou de traduction en espagnol ou dans une autre langue ?

Le client que je n’aime pas c’est le client particulier, qui veut juste une traduction de 40 euros et il se plaigne tout le temps parce qu’il n’aime pas le prix, parce qu’il a trouvé un traducteur indépendant qui fait le même par 30 euros, parce qu’il connaît l’anglais et il veut le traduire et que moi, je révise… beaucoup de problèmes pour une facturation de 40-200 euros 😊