Comment trouver le titre idéal pour son livre?

Comment trouver le titre idéal pour son livre?

La bonne méthode en 7 étapes pour trouver le meilleur titre pour votre livre autoédité.
En publicité, un titre est appelé « accroche ». C’est ça, il s’agit d’accrocher le client. Mais pas seulement. Le titre fait partie du livre, tous les éditeurs le disent. D’où son importance. En bref, il s’agit de susciter l’intérêt, la curiosité, d’informer peut-être, de donner l’envie d’aller plus loin sûrement. Plus loin se trouve la quatrième de couverture, mais restons-en au titre.
La méthode pour un titre qui déchire. Lorsque le nom de l’auteur est peu ou pas connu, c’est le titre qui donne la première impulsion pour se plonger dans l’aventure de 250 ou 500 pages. La vision de l’auteur doit être ressentie et elle doit être unique. La bonne façon de le chercher ET de le trouver.

La meilleure façon de le trouver est de chercher !

1. Prenez du temps, beaucoup de temps.

Même si c’est pour vérifier que le titre qui vous suit dès la première ligne de votre manuscrit est le bon.

2. Faites une grande liste de mots et de phrases

qui véhiculent le genre de votre livre, la quête de son héros, le cœur de l’histoire…. En bref, l’élément central et tout ce qui tourne autour de lui.

Un titre est une promesse. Demandez-vous donc ce que votre livre promet d’émotion, d’aventure, de découverte, d’inattendu, de jamais lu…

Ne pas trop en révéler (surtout pas le dénouement de l’intrigue évidemment, ni même un indice qui briserait le suspense avant la fin pour vos lecteurs les plus avertis), ni pas assez. Le juste milieu est toujours un casse-tête
Et bien sûr, ce merveilleux héros sur lequel vous travaillez depuis des années, que vous avez peaufiné pour faire battre le cœur de vos lecteurs, eh bien, pour l’instant, il est inconnu ! Avant qu’il suffise de s’appeler Harry Potter, il fallait passer par l’École des sorciers

3. Mélangeurs.

> ; Il faut de l’audace, de l’invention, le goût du jeu…Et vous ne manquez de rien de tout cela puisque vous avez mis le mot fin à votre œuvre.
> ; N’hésitez pas, mélanger deux idées, cela donne souvent de très bons résultats, intrigants, très singuliers.
C’est peut-être ainsi que Les Aventures souterraines d’Alice sont devenues Alice au pays des merveilles ou que Goodnight Sadness a été transformé…
> ; Pensez aussi qu’à partir d’une même idée, la façon dont elle est formulée renseignera le lecteur sur le genre littéraire (romance, thriller, essai…). Par exemple, au hasard  : Nuit chaude à Oxford Street (érotisme), Meurtres à Oxfort Street (roman policier), Crime à Oxford Street (essai)… C’est une façon de leur dire qu’ils vont aimer ça.

4. Laissez-le reposer.

Vous avez déjà expérimenté comment l’enthousiasme de la veille se transforme en une moue dubitative le lendemain. Les gros titres ne font pas exception à la règle. Laissez-le reposer, mijoter, et revenez-y lorsque vous n’avez pas de souvenir vraiment clair ou qu’un souvenir se détache clairement et vous hante encore. Peut-être que c’est celui-là…

5. Cherchez l’évidence.

C’est la chose la plus difficile à trouver. Nous passons souvent par beaucoup d’idées alambiquées. Et puis tout d’un coup, à force de croiser, de réfléchir, de s’interroger, de se confronter…, c’est évident et on se demande comment on a pu faire pendant si longtemps sans y penser. Si vous pensez cela, cela signifie que le titre est bon. Et vous devez savoir que l’évidence peut surgir de manière inattendue n’importe où, n’importe quand, même sous la douche ou au supermarché. Mais rarement avant d’avoir bien cherché.

6. Les afficher.

Demandez à votre entourage ce qu’il imagine être derrière le titre. Très utile pour corriger l’assaisonnement. Et surtout, ne cherchez pas l’unanimité.

7. Vérifiez que ce titre est unique.

Facile avec internet et un moteur de recherche. Et indispensable pour ne pas se retrouver avec une histoire de dos et risquer d’aller à la fourrière. Ou de se réconcilier et de ne pas tenir la comparaison…

Enfin, attention, sur internet, il faut un titre visible ET lisible !

Des conseils pour que le titre de votre livre, soit visible et lisible. Et qu’il vous permette de profiter pleinement de la puissance de diffusion de l’information sur le net.